Comment identifier sa Jeep ?

Est-ce une TJ, une JK, une YJ ou une CJ ?

Comment identifier les Jeep JK, TJ, YJ, et CJ ?

 

Les constructeurs utilisent bien souvent des appellations, parfois sous forme de code, pour identifier aisément les différentes générations d'un modèle. C'est le cas par exemple pour Porsche, qui, pour différencier les différentes générations de 911, ajoute un code à chaque nouvelle version: 964, 993, 996, 992... C'est la même chose pour Jeep, qui utilise plutôt des lettres au fur et à mesure des ses versions. Notons qu'il s'agit ici de version d'un modèle. Nous n'évoquons pas les éditions et niveaux de finitions, très connues chez Jeep: Sport, Renegade (qui fut une édition spéciale propre aux Wrangler avant d'être le nom d'un modèle à part entière), Rubicon, Golden Eagle, Sahara, Jamboree, Laredo... Des noms d'éditions que l'on retrouve parfois sur l'autre modèle à succès de la marque: le Cherokee.

 

Le Jeep CJ

 

 

Il s'agit ici de la génération classique, LA Jeep, l'héritière directe des Willys et la génération qui précède le mythique Wrangler. Cette dénomination de Jeep CJ, comme on peut le voir sur l'image ci-dessus est la désignation qui est utilisée depuis 1945, et cela sans interruption jusqu'au premier Wrangler au milieu des années 80. En fait, CJ est un sigle; les initiales pour "Civilian Jeep" et le numéro qui suit est la version correspondante à la période de commercialisation qui s'opère à partir de la dénomination CJ-2 jusqu'à la CJ-7 et sa version à empattement long, la CJ-8. C'est la première et dernière fois que des Jeep, dans l'hexagone, seront commercialisées avec des moteurs diesel, nottament d'origine Renault !

 

Le Jeep Wrangler YJ

 

Produit de 1987 jusqu'au début 96, cette première Jeep Wrangler est nettement reconnaissable à ses optiques de phares avant de forme carrées. En abandonnant ce qui faisait, selon les aficionados de la marque, l'identité de Jeep, à savoir les phares ronds, utilisés pendant un demi-siècle, cette première génération a quelque peu fait grincer des dents. Ce qui ne l'a pas empêché d'obtenir un énorme succès commercial. Ce fût la dernière Jeep avec des suspensions à lames tant à l'arrière qu'à l'avant. Mais C'est surtout une Jeep très connue car particulièrement utilisée au cinéma et dans les séries télévisées de cette époque: Jurassic Park, MacGyver, Melrose Place...

 

Le Jeep Wrangler TJ

 

Commercialisé de 1997 à 2006 ce Wrangler a connu, à la différence de son prédecesseur une version à empattement long, nommée Unlimited. Il ne s'agit pas encore d'une version à 4 portes comme le sera la génération suivante qui utilisera également cette dénomination. Jeep a également entendu les mécontents et donc offre avec le Wrangler TJ, un grand retour aux phares ronds. Ce Wrangler obtient aussi quatre feux de positions disposés sur les ailes avant. 

 

Le Jeep Wrangler JK

 

Une vraie révolution ce Wrangler, et pour deux raisons: D'abord le retour du diesel, avec des motorisations parfaitement adaptées aux dimensions de l'engin, qui, au fil des générations a fait de la musculation ! Evidemment en diesel, la consommation est contenue et le succès en Europe est alors immédiat: C'est la génération de Jeep Wrangler la plus vendue sous nos contrées (et même très largement: Le Wrangler YJ et TJ n'avait été distribué qu'avec des moteurs essence, jugés gourmands et avaient eu une ditribution des plus confidentielle). La seconde révolution est évidemment due à la version à empattement long, sous la dénomination Unlimited, qui adopte 4 portes ! Là encore, Jeep a vu juste. Concernant cette génération de 2007 à 2018, qu'elle soit en 2 ou 4 portes, trois niveaux de finitions (hors éditions spéciales) sont proposés: Sport, Sahara et Rubicon. Les Sahara et Rubicon sont les finitions les plus élevées et sont vendues de facto avec un Hard-top, c'est à dire un toit en dur, qu'il est possible de retirer (et pour se faire, il faut être au moins deux). Seule la dénomination Sport est vendue avec une bâche. Une capote facilement utilisable, de la même manière que les générations précédentes: Les vitrages latéraux se retirent par fermeture éclair, de même pour la lunette arrière. Le toit s'ouvre à l'avant et la bâche se replie vers l'arrière pour se replier dans le coffre. Facile d'utilisation, c'est la manière la plus simple de profiter des plaisirs du Jeep Wrangler au moindre rayon de soleil ! Le seul hic c'est quand on veut les options offertes par les niveaux de finitions supérieurs (Sahara et Rubicon donc), la capote n'est pas fournie (ni surtout l'armature qui va tenir et fermer la bache). Dans ce cas, le plus simple est d'opter pour une capote complète de Wrangler JK contenant absolument tous les accessoires, rails, armatures et arceaux nécessaires à la mise en place de la bache, exactement similaire à une capote d'origine Jeep.  Assurément ce qui se fait de mieux sur le marché, qu'il s'agisse du classique Wrangler 2 portes ou de l'originale version 4 portes Unlimited.  

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0