Le Mercedes Classe G - partie 2

Les années 90, la rennaissance du Classe G

En 1990, cela fait déja 11 ans que le Classe G est commercialisé sans qu'aucune améliorations notables n'aient été faites dessus. Les années 90 vont pourtant être charnière pour ce modèle car Mercedes le destine peu à peu à un nouvel usage: celui de précurseur du SUV moderne.

 

A vrai dire, en 1990, celui qui est présenté comme le Mercedes Classe G restylé, ne laisse pas pantois, c’est le moins que l’on puisse dire, tant les améliorations apportées sont discrètes. En réalité, ce restylage a porté sur la mécanique du véhicule avec l’adoption d’un système de freinage antiblocage et une boîte de transfert de vitesses courtes et longues s’enclenchant électroniquement ainsi que de pratiques blocages de différentiels avant et arrière, qui font des merveilles en 4 roues motrices. Sécurité améliorée sur la route grâce au freinage, et transmission tout terrain mis au goût du jour pour un résultat encore meilleur en hors-pistes. Tels sont les ingrédients, peu novateurs de ce 4x4 qui ne semble pas tout à fait prêt pour la retraite.

 

 

Fin 92 est lancé la production d’un modèle de Classe G surpuissant qui doit adopter un moteur V8. Il sort un an plus tard sous la dénomination Classe G 500 qui sera commercialisé en série limitée. Ce modèle possède 240 chevaux et surtout un habitacle inhabituel : Tableau de bord garni de ronce de noyer et intérieur cuir. Exit sur ce modèle les plastiques peu flatteurs et transpirants le véhicule utilitaire. Malgré un tarif très élevé, c’est une réussite commerciale pour Mercedes qui a bien senti en ce début des années 90 se profiler une niche : celle du gros véhicule pouvant passer partout, et à l’intérieur luxueux.

En réalité il invente ce qui deviendra 10 ans plus tard le SUV premium avec notamment le Mercedes ML. La clientèle aisée qui achète ce véhicule, est en quête de diférenciation par rapport à la berline traditionnelle. Il s'agit de rouler différent et de s'afficher dans un véhicule n'arborantt aucun raffinement extérieur (si ce n'est l'apparence d'un tank) mais confortable et étonnament luxueux à l'intérieur. Un positionnement quelque peu bobo avant l'heure mais qui plaît beaucoup, et évite à ces riches clients de partir chez LandRover, dont le Range, bien qu'un peu plus connoté Gentleman Farmer, fait des émules. Il ne le sait pas encore mais il sera dans l'avenir la star de la Jet Set !

 

En 96, le G300 TD de 177 chevaux remplace l’antique G350. Le fameux G 500, vendu en série limitée en 93 revient définitivement au catalogue en 98. Un an plus tôt, le Mercedes Classe G adopte une capote électrique sur sa version bâchée. Une première sur un 4x4 cabriolet !

Et c'est justement pour cette version du Mercedes Classe G cabriolet que la capote de remplacement est proposée: La capote d'origine du Classe G cabriolet, identique à l'originale, pour les modèles après 1997 décapotables électriquement, est disponible en noire.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0