Le Suzuki Vitara premier des SUV

Retour sur l'une des belles success story de l'automobile

Publicité pour le Suzuki Vitara. Ambiance chic et mode pour attirer une nouvelle clientèle
Publicité pour le Suzuki Vitara. Ambiance chic et mode pour attirer une nouvelle clientèle
capote de Suzuki Vitara Mk2

Nous sommes en 1987, et Suzuki innove avec ce qui demeure le premier vrai SUV moderne de l’histoire. Passage en revue de l’ensemble des générations du Vitara sur les trentes dernières années. Plus de trente ans d’évolution d’un modèle mythique de l’histoire automobile en générale et du tout terrain en particulier.

Le « crossover », c’est-à-dire un véhicule à la croisée des chemins, c’est ce qu’a inventé la marque Suzuki. Un véhicule aussi à l’aise en franchissement qu’en ville. Une taille réduite, une polyvalence hors pairs, des capacités indiscutables et un look qui aujourd’hui encore fait tourner les têtes. Voilà les recettes du succès du Vitara. Avec une carrosserie haute et compacte, un poids léger, son comportement à la ville comme aux champs, ainsi que ses capacités tout-terrain, une version cabriolet avec capote facilement amovible, ce sont toutes ces qualités qui ont valut au Suzuki Vitara une immense popularité.

 

La première génération du Vitara (Mk1) : 1988-1994

 

Suzuki a conçu le Vitara en 1987, et c'est l’année suivante, lors du salon de l'automobile de Tokyo que le Vitara a été présenté. Il s'est rapidement distingué par sa configuration lui permettant d'allier robustesse et capacités tout-terrain, ainsi que par sa position de conduite élevée, sa douceur et son confort de roulement et une conduite douce au toucher, lui ont tout de suite donné plus l'allure d'une voiture de tourisme que d'un 4x4 pur et dur.

 

S'écartant des modèles baroudeurs de l’époque, avec des modèles 4×4 comme le Nissan Patrol, le Jeep ou encore le Pajero,  le Vitara présente une carrosserie compacte à trois portes ou cinq portes avec des lignes musclées accentuées par ses différents éléments de conception, comme pour le toit, en version tôlé ou en version cabriolet, qui pouvait être retirée complètement pour laisser, comme pour le Jeep Wrangler, l’ensemble du toit et les sièges arrières à l’air libre. La capote du Vitara de première génération, pouvait être également laissée en place, et le toit était ouvrant indépendamment du reste au niveau du poste conducteur. Un atout indéniable qui a grandement participé au phénoménal succès du Vitara .

 

Initialement livré avec un moteur essence 1.6L, Suzuki n’aura de cesse de faire évoluer son offre vers d’autres motorisations notamment avec un diesel d’origine Peugeot et même avec un V6 développant 134 chevaux, disponible sur la version tôlé.  Autant d’atouts qui ont permis au Vitara d’obtenir un enthousiasme grandissant auprès du public, en particulier avec l’arrivée du Vitara de seconde génération (dit Mk2).

 

 

La seconde génération du Vitara (Mk2) : 1995-2006

 

En plein milieu des années 90, Suzuki a conscience que le style petit 4x4 cabriolet au look sympathique a le vent en poupe. La demande en concession, notamment sur le marché européen, est grandissante. En 1995, Suzuki offre un restylage bienvenue à son 4x4 star. Des déclinaisons de couleurs associées à des peintures de pare-chocs argentées ou mordorées, une planche de bord revue et plus arrondie, la motorisation diesel enfin disponible, et surtout une toute nouvelle capote pour le Vitara Mk2 qui se refait ainsi une beauté.

 

A cette occasion, Suzuki fait la part belle à la communication. Campagnes de publicité ciblée et placement de produit malin. On voit le Vitara partout, des séries télés à la mode en passant par la presse magazine. Le Vitara devient alors sur cette seconde moitié des années 90 le véhicule tendance, plébiscité par les hommes comme par les femmes, un 4x4 chic et choc qu’on a tôt fait de retrouver autant à la montagne que dans les centres-villes. Cette version restera au catalogue durant 11 années et continuera sa carrière aux côtés du Jimny et du Grand Vitara qui arrivent respectivement en 1998 et 1999. D’ailleurs, le système de capote de Suzuki Grand Vitara conserve exactement la même idée concernant l'arrière (l’avant est différent). Lorsque Suzuki restyle son Vitara, celui-ci adopte une capote non plus en deux parties mais en quatre parties, car l’arrière a désormais les vitres de côtés qui peuvent s’enlever. En plus de fixations différentes entre la première et la seconde génération, l’astuce des vitrages de côté amovibles permet de rouler en mode « safari », avec le toit en place mais complètement aéré sur l’arrière. Surtout, la mise en place de cette nouvelle capote devient ainsi plus simple et son pliage dans le coffre plus aisé.

 

 

Il faudra attendre 2015 pour qu’une nouvelle génération de Vitara entre en scène, uniquement disponible cette fois en véhicule 4 portes tôlé. L’abandon de la version cabriolet n’aura d’ailleurs pas porté chance à ce Vitara nouvelle version qui ne perpétue pas le glorieux succès de son ainé.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Deregnaucourt (dimanche, 25 avril 2021 15:53)

    Bonjour
    Peut on adapter une capote de santana mk1 sur un mk2
    Merci de votre réponse

  • #2

    4x4cabrio (lundi, 26 avril 2021 09:51)

    Bonjour,
    Non ce n'est pas adaptable, entre autre parce que la capote de Santana Mk1 a des fixations par crochet sur la barre avant quand la capote de seconde génération à des boutons pressions. Le maintien de la lunette arrière sur sa base est également différente.